Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Gérer une Micro-Entreprise > Auto-entrepreneur ou indépendant avec un seul client : attention danger !

Auto-entrepreneur ou indépendant avec un seul client : attention danger !

Auto-entrepreneur ou indépendant avec un seul client : attention danger !

Combien de clients votre entreprise compte-t-elle ? Moins de deux ? Autrement dit un seul ? C’est bien pour commencer mais cela peut finir par devenir un problème. N’avoir qu’un seul client est un risque, et ce pour diverses raisons. Car moins vous avez de clients, plus le degré de dépendance à vos clients est élevé, tout simplement pour des questions de rentrée d’argent. Fondamentalement, lorsque vous n’avez qu’un unique client, il représente tout votre marché en entier. Si bien que si ce client a envie de changer de prestataire (en l’occurrence vous), a des problèmes financiers ou bien pour n’importe quelle autre éventualité, cela devient problématique pour la bonne marche de votre entreprise. Et c’est un risque sur lequel vous n’avez aucun contrôle, alors attention : danger !

Le danger de dépendre d’un unique client

Êtes-vous dans la situation où vous ne dépendez que d’un seul client et où vous craignez qu’il ne vous dise au revoir un de ces jours ? Si bien que vous n’en n’ayez plus aucun pour lequel travailler ? Cette situation vous est déjà arrivée ? Quoi qu’il en soit, vous vous trouvez probablement dans l'une de ces situations : ou bien vous êtes au chômage ou salarié et vous voulez créer votre propre entreprise ou bien vous venez de vous lancer en freelance ou avez votre entreprise depuis peu. Parfait. Vous êtes sur un nouveau chemin. Mais prenez garde à éviter certains écueils.

L’histoire de l’indépendant qui n’a qu’un seul client

C’est l’histoire d’un Auto-entrepreneur à son compte, assez jeune et plein d’ambition. Il veut conquérir le monde et montrer ce dont il est capable de faire. Il connaît parfaitement son métier d’un point de vue technique, mais rien du tout du monde des affaires et des relations commerciales. Les choses vont assez lentement, mais petit à petit il réussit à se constituer un portefeuille de clients solides et fidèles. Quand soudain un jour, il est contacté par une grande entreprise bien connue. Ravi, il se dit que celle-ci pourrait lui assurer de bons revenus. Pourtant, il ne se rend pas compte qu’il y a un problème. Car d’un seul coup, ses ventes ne dépendent plus qu’à 80% de ce client. Et c’est dangereux.

Dangereux ? Oui, car il est très dangereux de dépendre d'un seul client pour un si grand chiffre d’affaires. Imaginez un instant que demain un plus beau et plus grand prestataire que lui arrive et signe avec ce client, comment va-t-il pouvoir maintenir son niveau de vie actuel et les exigences de son entreprise ? Avec le temps, l’indépendant met de côté cette crainte et ce risque. Son client lui pose tout un tas de questions techniques, lui demande des déplacements, et plein de conseils au quotidien. Sa relation avec lui est excellente. D’ailleurs, il se consacre à lui désormais à 100%.

Mais un jour, le client convoque son prestataire pour lui dire qu’il doit baisser ses prix, car il a reçu une offre bien moins chère de la concurrence. Et il envisage bien sûr de changer de fournisseur si ce dernier n’aligne pas ses prix. Impossible pour l’indépendant.

Celui-ci passa alors d’un carnet de commandes rempli à un carnet vide. Pourquoi ? Parce qu’il a mis tous ses œufs dans le même panier et qu’il n'a pas continué à développer son portefeuille de clients. Il était tellement occupé par ce client, à l'aise, dans sa zone de confort, qu’il a tout simplement négligé de prendre soin du reste. Cela signifiait l’arrêt de son entreprise. Et de nombreuses années pour rattraper ses concurrents qui ne réalisaient peut-être pas autant de chiffre d’affaires que lui mais qui avaient un portefeuille fourni de petits clients qui, mois après mois, leur généraient des revenus.

Ne jamais dépendre d’un unique client

La morale de cette histoire est qu’en plus d’être un expert dans votre domaine, vous devez être un expert dans la commercialisation des services que vous proposez. Apprenez à bien vous vendre, développez marketing et communication de manière à agrandir votre portefeuille de clients. L’idée étant de vous permettre d'obtenir un flux régulier de nouveaux clients. Ce n'est pas facile au début, mais ensuite vous serez heureux de l'avoir fait.

Alors comment générer un flux de nouveaux clients et de clients réguliers ? Créez vos outils numériques : votre blog, votre profil sur les médias sociaux, vos méthodes pour attirer des prospects. Alimentez votre blog en contenu, mettez à jour vos pages et profils. Veillez à ce que votre site web reste bien référencé dans les moteurs de recherche, etc. Vous êtes entourées de personnes, vous vivez des situations, qui peuvent vous apporter un nouveau client dès demain. Alors agissez, vous allez trouver des clients !

Car si vous dépendez d’un unique client, certes vous allez générer des ventes, votre situation sera très confortable car vous vous y habituerez et vous vous sentirez à l’aise. Mais ne vous méprenez pas, en agissant de la sorte, vous vous mentez. En faisant ainsi, vous n’êtes plus réellement indépendant. Vous êtes quasiment salarié avec un lien de subordination. Autrement dit un travail de salarié mais sans les avantages et les droits qui y sont liés.

Alors si aujourd’hui, vous n’avez qu’un seul client, tâchez de dissiper les risques en provisionnement plusieurs projets d’avance, ce qui minimisera d’éventuels problème de paiement et développez votre portefeuille clients, de manière à générer des sources différentes de revenus et à diminuer les risques.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 8P3ZNz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires