Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Gérer une Micro-Entreprise > Un micro-entrepreneur peut-il embaucher un apprenti ? Quelles règles ?

Un micro-entrepreneur peut-il embaucher un apprenti ? Quelles règles ?

Un micro-entrepreneur peut-il embaucher un apprenti ? Quelles règles ?

En tant que micro-entreprise, remplissez-vous toutes les conditions pour former un apprenti ? Pouvez-vous d’ores et déjà vous mettre en quête d’un candidat répondant à vos exigences ? Dans l’article qui suit, apprenez-en davantage au sujet de la possibilité d’un apprentissage au sein d’une micro-entreprise. Est-ce envisageable ? Et comment recruter un apprenti le cas échéant ?

Quel est l’intérêt de faire appel à un apprenti ?

Les avantages à embaucher un apprenti sont nombreux.

  • Un successeur sur mesure : il n'est pas facile de trouver sur le marché du travail des professionnels bien formés et parfaitement préparés aux habitudes de votre entreprise. Recruter un apprenti au sein de sa propre micro-entreprise permet de se préparer de manière ciblée à former la relève.
  • Une productivité prouvée : les apprentis ont du talent et ils génèrent en général plus de bénéfices qu’ils ne coûtent d’argent. En outre, les jeunes recrues apportent à votre entreprise des idées fraîches et l'impulsion d'une nouvelle génération.
  • Un accès à des professionnels qualifiés : de nos jours, il peut s’avérer difficile de trouver du personnel qualifié. La formation de vos apprentis fait qu’ils sont déjà au fait des taches et missions qu’ils vont devoir réaliser.
  • Un coût moindre : chercher, former et qualifier une personne est une tâche complexe et coûteuse. Former soi-même permet d'économiser du temps et de l'argent.
  • Moins d'erreurs de casting : vous avez du temps pour apprendre à connaître vos apprentis, ce qui vous permet à la fois de vérifier leur motivation et leur aptitude. Les erreurs de casting coûteuses sont nettement plus rares que lors de l'embauche de personnel qualifié externe.
  • Fierté et appartenance : le fait de former un apprenti en interne lui permet de s’identifier davantage à son entreprise. Il en est d’autant plus fier et se sent investi.
  • Des avantages en termes d'image : faire appel à un apprenti, c’est montrer sa volonté de former des jeunes, de faire avancer l’entreprise. La réputation de votre entreprise s’en trouve améliorée. C’est un gain en termes d’image pour votre structure.
  • Une réduction des cotisations sociales : l’apprentissage donne droit à la réduction générale des cotisations sociales patronales sur le salaire de l’apprenti.
  • Une éventuelle aide de l’État : votre entreprise peut éventuellement bénéficier d’une aide unique de l’État pour les contrats d’apprentissage conclus à compter du 1er janvier 2019 pour la préparation d’un diplôme équivalant au plus au baccalauréat. C’est une aide qui est versée annuellement.

Finalement, pas vraiment d’inconvénient à embaucher un apprenti, si ce n’est qu’il faut pouvoir assurer un certain volume d’heures de travail pour permettre de lui donner des missions et donc une rémunération.

Qui pouvez-vous embaucher comme apprenti ?

Le contrat d’apprentissage cible en priorité les jeunes de 16 à 29 ans et les personnes handicapées – sans limite d’âge. L’apprenti travaille au sein de votre micro-entreprise et suit en alternance une formation, dans le cadre d’un CAP, d’un BAC pro, d’un BTS, d’une école d’ingénieur, etc. L’apprenti doit trouver un employeur comme vous avant d’entamer sa formation. Son contrat peut aller de 6 mois à 3 ans selon le diplôme préparé.

Quelles sont les modalités d’un contrat d’apprentissage ?

Concluez toujours un contrat d’apprentissage par écrit. Si vous décidez de former un apprenti, vous êtes tenu, en tant que formateur, de définir par écrit le contenu essentiel du contrat de formation professionnelle avant le début de la formation. Les contenus essentiels suivants doivent y être consignés par écrit :

  • Le type, la structure matérielle et temporelle ainsi que l'objectif de la formation professionnelle, en particulier l'activité professionnelle pour laquelle la formation est prévue,
  • Le début et la durée de la formation professionnelle,
  • La durée de la période d'essai,
  • Le paiement et le montant de la rémunération,
  • La durée des congés,
  • Les conditions dans lesquelles le contrat de formation peut être résilié.
  • La mention de la convention collective

Les apprentis mineurs bénéficient de certaines mesures de protection et se doivent d’avoir 2 jours consécutifs de repos par semaine, ne peuvent travailler la nuit, pas plus de 8 heures par jours, pas plus de 4 heures 30 consécutives et ne peuvent travailler les jours fériés.

Quelle est la rémunération d’un apprenti ?

La rémunération d’un apprenti est variable. Elle dépend de son âge et de son année d’apprentissage. Sa rémunération de 27 % à 100 % du SMIC.

  • Pour un apprenti de 16 à 17 ans : 27% la première année, 39% la deuxième année, 55% la troisième année
  • Pour un apprenti de 18 à 20 ans : 43% la première année, 51% la deuxième année, 67% la troisième année
  • Pour un apprenti de 21 à 25 ans : 53% la première année, 61% la deuxième année, 78% la troisième année
  • Pour un apprenti de 26 ans et plus : 100% la première année, 100% la deuxième année, 100% la troisième année

Votre apprenti, même quand il n’est pas dans votre micro-entreprise mais au centre de formation est rémunéré par vos soins. Comme tout salarié, il a le droit à 5 semaines de congés payés légaux. Il peut également bénéficier d’un congé maternité ou paternité.

Qu’est-ce que le plan de relance apprentissage de 2021 ?

Dans le cadre du plan de relance « 1 jeune, 1 solution pour 2021 », une aide exceptionnelle est mise en place. Pour chaque contrat d’apprentissage conclu entre le 1er juillet 2020 et jusqu’au 31 décembre 2021, une aide sera versée. Si vous recrutez un apprenti de moins de 18 ans, l’aide est de 5000 euros, si l’apprenti est de plus de 18 ans, vous percevez 8000 euros d’aide. Cela signifie que le salaire de l’apprenti est pris en charge à 100% pour les moins de 21 ans, 80% pour les 21-25 ans révolus et près de 45% pour les 26 ans et plus.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Pzdykk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires