Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Gérer une Micro-Entreprise > Travailler seul : 7 conseils pour garder rythme et motivation

Travailler seul : 7 conseils pour garder rythme et motivation

Travailler seul : 7 conseils pour garder rythme et motivation

Comment se motiver au quotidien quand on est indépendant ? C'est un grand pas que de se mettre à son compte. Les raisons sont diverses, mais il y a souvent des motivations bien précises derrière : être son propre patron, développer et mettre en œuvre ses propres idées et concepts, l'enthousiasme et la passion pour une cause ou le désir de liberté et gagner de l'argent. Mais comment garantir qu'après la phase euphorique des débuts - surtout si vous vous mettez à votre compte en tant qu'entrepreneur individuel - vous conserverez votre enthousiasme et vous motiverez vous-même au quotidien ? En effet, en tant qu'indépendant, vous n'avez pas de chef, de collègues ou d'équipe qui pourraient vous servir de soutien pour vous motiver. Alors voici 10 précieux conseils.

1 - Structurer sa journée

Vous vous dites que « vous n'êtes pas obligé, mais vous devriez ». Cette pensée s'insinue rapidement dans votre esprit lorsque vous manquez d'un emploi du temps structuré. En effet, vous ne devez pas vraiment vous lever s'il n'y a pas de rendez-vous concret. Vous ne devez pas nécessairement travailler par beau temps si aucun chef ne vous menace d'une échéance. Lorsque vous effectuez des tâches qui vous plaisent, vous êtes automatiquement motivé. Mais dans toute activité indépendante, il y a aussi des choses à faire qui ne relèvent pas forcément de votre domaine d'intérêt. Dans ce cas, des horaires fixes, un déroulement structuré de la journée et certaines règles peuvent stimuler la motivation. Considérez les tâches à accomplir comme des rendez-vous. Inscrivez ces tâches dans votre calendrier. En effet, des rendez-vous inscrits dans un agenda ou sur un calendrier sont plus faciles à respecter. Bien sûr, veillez à fixer vos taches et rendez-vous de manière réaliste.

2 - Fêter les succès comme il se doit

Vous vous êtes battu pour obtenir le contrat, vous l'avez gagné, vous avez mis beaucoup d'énergie dans le projet et, finalement, vous avez fait du bon travail. Avant de vous consacrer mentalement au projet suivant, prenez le temps de fêter vos succès comme il se doit. Quoi que vous fassiez, faites-le en connaissance de cause ! Les succès sont une source de motivation et d'énergie pour l'avenir. Il vaut donc la peine d'y consacrer un peu de temps et de les célébrer. Même vos « petits » succès peuvent être fêtés comme il se doit. En plus, le fait de repenser au projet, de vous le remémorer peut faire naître de nouvelles idées. C'est la motivation parfaite pour travailler sur un nouveau concept le lendemain.

3 - Demander un feedback

Si vous aviez besoin du feed-back d'autres personnes pour savoir que vous êtes bon, vous ne vous seriez certainement pas mis à votre compte. Car en tant qu'indépendant, vous êtes vous-même et constamment responsable de vous-même. Cela inclut justement le feedback et les félicitations. Même si la culture du feedback dans les entreprises peut encore être optimisée, il y a toujours des retours de la part des collègues, du patron et des clients. En tant qu'indépendant, vous ne devriez pas non plus y renoncer. Obtenez consciemment un feedback et des réactions de vos clients, amis ou partenaires commerciaux.

Le feed-back de vos clients est important pour vous, non seulement comme source de motivation, mais aussi comme référence pour d'autres clients et comme instrument de mesure de la qualité. Vous devriez toujours faire appel à votre cercle d'amis et de connaissances lorsque vous n'êtes pas sûr d'une certaine prestation - il vaut mieux que les amis vous le disent à l'avance que le client après coup - ou que vous vous trouvez dans un contexte de baisse de moral - cela doit arriver, afin de vous remettre sur la bonne voie.

4 - Rencontrer d’autres indépendants

Cherchez dès votre lancement des personnes partageant les mêmes idées, c'est-à-dire d'autres nouveaux indépendants - quel que soit leur métier. Il ne s'agit pas tant d'échanger des informations professionnelles. Mais vous pouvez être sûr que si vous vous retrouvez un jour dans un moment de démotivation en tant qu'indépendant, si vous avez des ennuis avec des clients ou si vous doutez de votre avenir, d'autres personnes seront dans le même cas. Souvent, il suffit d'échanger avec d'autres indépendants pour se rendre compte que le problème énorme que l'on croyait au départ fait partie du quotidien de l'indépendance. L'échange de conseils, d'astuces et d'expériences vous aide à reprendre les choses avec une énergie nouvelle.

Et où trouver des personnes partageant les mêmes idées ? Vous rencontrerez automatiquement d'autres indépendants au quotidien. Échangez toujours tout de suite vos coordonnées et gardez le contact. Rencontrez-vous à intervalles réguliers ou formez ensemble un groupe. Vous pouvez également vous rendre de manière ciblée à des réunions de réseau pour indépendants et freelances dans votre ville afin de nouer des contacts.

5 - S’associer ponctuellement

Vous avez décidé de vous mettre à votre compte parce que vous voulez être votre propre patron. Mais cela ne veut pas dire que vous voulez toujours travailler seul le reste de votre vie professionnelle. Les projets communs et les succès partagés peuvent être très enrichissants et motivants. Cherchez donc de temps en temps un partenaire avec lequel vous souhaitez aborder un projet ou un thème concret. Vous conservez ainsi votre indépendance et votre liberté, tout en profitant des avantages du travail en équipe. Vous pouvez ainsi combiner vos deux intérêts et ce, à chaque fois que vous le souhaitez. De plus, les compétences de l’un mêlées à celles de l’autre peuvent donner naissance à de nouveaux projets.

6 - Se délimiter une zone de travail dédiée

Déterminez clairement l'atmosphère dont vous avez besoin pour pouvoir travailler sans être dérangé. Certains indépendants et freelances travaillent depuis leur domicile. Là, les distractions et les facteurs qui font baisser la motivation - la télévision, un bon livre, le réfrigérateur, le nettoyage de l'appartement... sont souvent très importants. Si vous constatez qu'à la maison, il vous faut une longue phase de démarrage pour vous motiver à travailler et que vous trouvez toujours des raisons d'abandonner, vous devriez penser à un bureau extérieur. Grâce aux bureaux partagés et aux espaces de coworking, vous pouvez également maintenir les coûts de mise à disposition à un faible niveau. Souvent, il suffit de simplement de séparer clairement vos espaces pour vous mettre en mode travail avec la motivation correspondante.

7 - Se fixer des délais

Qui vous fixe des délais et des dates de remise en tant qu'indépendant, si votre client ne le fait pas ? Vous êtes le seul à le faire. Mais pour la planification stratégique de votre entreprise, les activités de communication/marketing ou le développement de vos offres, il n'y a pas de client qui puisse vous imposer des délais. Comme il s'agit généralement de tâches très longues et volumineuses, la persévérance peut en souffrir et la motivation peut rapidement baisser. Les tâches sont souvent reportées ou ne sont pas terminées à temps. Si la méthode précédente qui consiste à fixer des dates dans votre agenda ne vous permet pas de progresser, cherchez des amis ou des partenaires commerciaux qui feront office de « donneurs de délais » pour vous. Impliquez-les dans votre projet en leur présentant votre projet avec des objectifs et un calendrier. Vous êtes ainsi tenu de présenter aux « membres du projet », à intervalles réguliers, l'état actuel des choses. Cela augmente l'engagement et l'urgence pour vous. En même temps, il est souvent motivant de pouvoir présenter les premières idées partielles pendant une longue phase de conception. Vous recevrez ainsi un feed-back rapide vous indiquant si vous êtes sur la bonne voie.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4ciHb3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires