Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Produits & Services > Assurance > Mutuelle santé freelance : explications et simulation

Mutuelle santé freelance : explications et simulation

Mutuelle santé freelance : explications et simulation

Travailler en tant que freelance permet de bénéficier d’une certaine liberté. Toutefois, sous ce statut, les travailleurs ne peuvent pas profiter d’une mutuelle santé d’entreprise.

Le régime social auquel sont soumis les freelances n’est pas aussi avantageux que celui des salariés. En effet, même si les travailleurs non-salariés (TNS) sont désormais affiliés au régime général de la sécurité sociale, leur protection sociale reste inchangée et insuffisante. Comment souscrire une mutuelle santé freelance ? Quel contrat choisir ? Réponses.

Les bonnes raisons de souscrire une mutuelle santé lorsqu’on est freelance

Le plus souvent, un freelance est considéré comme un TNS, excepté s’il a choisi de monter une SAS ou une SASU dont il est président, ou une SARL dont il est gérant minoritaire ou égalitaire. Dans ces situations, il est alors assimilé salarié.

Depuis la suppression du Régime social des indépendants (RSI), les freelances sont rattachés au régime général de l’Assurance maladie. Cependant, leur couverture reste bien moins élevée que celle des salariés. L’indemnisation est variable en cas d’arrêt de travail. De plus, ils ne bénéficient pas d’une mutuelle santé collective.

Ainsi, bien que la souscription d’une mutuelle santé ne s’impose pas aux freelances, ces derniers ont tout intérêt à y souscrire s’ils souhaitent se faire rembourser des soins pas ou peu pris en charge par le régime obligatoire (montures de lunettes, prothèses dentaires…).

Profiter d’avantages fiscaux avec la loi Madelin

Votée le 11 février 1994, la loi Madelin profite aux travailleurs non-salariés. Effectivement, elle leur permet de déduire de leur revenu imposable les cotisations versées dans le cadre d’un contrat d’épargne retraite, d’une assurance prévoyance, d’une mutuelle santé ou d’une garantie chômage. Autrement dit, les mutuelles éligibles à ce dispositif ont pour effet d’améliorer la couverture sociale des freelances qui doivent assumer seuls le poids de leur régime de santé.

Il est important de noter que la déduction des cotisations est limitée à un plafond fixé selon les revenus professionnels et le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS). Dans tous les cas, le montant maximal de déductibilité ne peut dépasser 3 % de 8 PASS.

5 clés pour bien choisir sa mutuelle santé freelance

Voici les critères sur lesquels vous devez vous baser pour bien choisir votre mutuelle santé pour freelance :

1 - Anticipez vos besoins en matière de santé

Avant de comparer les contrats de mutuelle, vous devrez identifier vos besoins et ceux de vos proches si vous souhaitez qu’ils soient couverts par le contrat. Par exemple, si votre enfant a moins de 16 ans, il est probable qu’il suive prochainement un traitement d’orthodontie ce qui implique de vérifier le niveau de prise en charge prévu pour ce poste de dépenses. De même, si vous avez une pathologie nécessitant des soins réguliers, il faudra le prendre en compte.

2 - Analysez les garanties du contrat

Les tableaux de garantie sont généralement scindés en plusieurs parties : les soins courants, l’hospitalisation, les soins dentaires, les soins d’optique et l’appareillage.

Si vous consultez régulièrement des médecins spécialistes qui pratiquent des dépassements d’honoraires, vous devrez veiller à ce qu’ils soient pris en charge par la mutuelle. Il est également conseillé de faire le point sur votre consommation de médicaments et leur remboursement par l’Assurance maladie pour estimer le niveau de garanties dont vous aurez besoin.

Ensuite, l’hospitalisation fait partie des postes de dépenses les plus importants. Il est donc impératif de souscrire une mutuelle santé avec un niveau de garanties élevé en cas de séjour à l’hôpital.

Enfin, si vous avez des problèmes dentaires, d’audition ou d’optique, les garanties correspondantes doivent attirer votre attention lors de la souscription.

3 - Etudier les services proposés

De plus en plus de mutuelles proposent des services d’assistance en cas d’hospitalisation ou de maladie à l’étranger comme : l’aide à domicile, la garde d’enfants ou le rapatriement. Il est important d’en tenir compte lors de la souscription.

4 - Vérifier les délais de carence et de remboursement

Le délai de carence correspond à la période pendant laquelle vous ne serez pas remboursé pour certains postes de santé. Il s’agit souvent des plus onéreux (optique, prothèses dentaires, prothèses auditives, hospitalisation…). La durée du délai de carence est généralement comprise entre 1 et 3 mois. Elle figure dans les conditions générales et particulières du contrat.

Même si le tiers-payant se généralise, il existe des cas où l’avance des frais de santé n’est pas possible. Pour être assuré que cela ne pèse pas sur votre budget, vérifiez que la complémentaire santé rembourse rapidement.

5 - Comparer les tarifs

Pour connaître le tarif de votre future mutuelle santé pour freelance, vous pouvez faire plusieurs demandes de devis en ligne. Les assureurs ont désormais l’habitude de faire des promotions sur leurs offres, notamment en fin d’année. Soyez attentif à ces opérations commerciales qui peuvent vous faire réaliser des économies.

Quel est le coût d’une mutuelle santé pour freelance ?

Le coût d’une mutuelle santé freelance est fixé selon plusieurs critères :

  • Le secteur d’activité ;
  • Le montant du chiffre d’affaires ;
  • Les garanties choisies ;
  • Les services complémentaires souscrits.

Vous souhaitez profiter de la meilleure mutuelle santé ? L’utilisation d’un comparateur en ligne vous permettra de gagner du temps et de réaliser des économies. Le fonctionnement de cet outil est relativement simple : après avoir rempli un formulaire rapide, vous serez redirigé vers une liste d’offres répondant à vos besoins. La souscription est rapide et peut être faite en quelques clics.

Vous préférez être accompagné dans vos recherches ? N’hésitez plus, faites appel à un courtier expérimenté. Ce professionnel se charge de comparer les offres à votre place et ne vous présente que celles qui sont adaptées à votre profil. De plus, solliciter ses services ne vous engage à rien car le courtier n’est rémunéré qu’après la souscription. Gain de temps, accompagnement et conseils, économies, expertise… Vous n’avez rien à perdre à faire appel à cet intermédiaire.

Vous l’avez compris, si vous êtes freelance, il est vivement conseillé de souscrire une mutuelle santé optimale.

 
 

Comparateur Mutuelle Santé TNS
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : XEsDm7

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires