Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Produits & Services > Assurance > Assurance prêt immobilier auto-entrepreneur : explications et simulation

Assurance prêt immobilier auto-entrepreneur : explications et simulation

Assurance prêt immobilier auto-entrepreneur : explications et simulation

Les auto-entrepreneurs, comme les autres emprunteurs, doivent souscrire une assurance crédit immobilier pour décrocher un prêt.

Même si en pratique aucune loi ne l’impose, les banques exigent la souscription d’une assurance de prêt pour toute demande de crédit immobilier. Cette couverture leur permet de récupérer tout ou partie du capital prêté en cas de défaillance de la part de l’emprunteur.

Auto-entrepreneur : pourquoi souscrire une assurance crédit immobilier ?

L’assurance emprunteur garantit la prise en charge de tout ou partie des échéances de remboursement en cas de survenance de certains événements : le décès, la perte totale et irréversible d’autonomie, l’invalidité permanente, l’incapacité temporaire de travail, la perte d’emploi.

Ce contrat est essentiel pour se couvrir en cas d’impossibilité de remboursement d’un emprunt contracté. Il protège également l’organisme bancaire à qui l’assureur versera le montant dû par l’emprunteur.

L’assurance de prêt est-elle obligatoire ?

Aucune disposition légale n’impose aux emprunteurs, y compris aux auto-entrepreneurs, d’être assurés. Par conséquent, l’assurance de crédit immobilier n’est pas obligatoire.

En pratique, dans le cadre de la souscription d’un crédit à la consommation, l’emprunteur ne sera que rarement contraint d’être assuré. Toutefois, dans le cadre d’un crédit immobilier, les banques exigent quasi-systématiquement cette couverture.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous devrez donc souscrire à cette garantie avant de pouvoir bénéficier d’un crédit immobilier.

Zoom sur les garanties de l’assurance emprunteur

La plupart des contrats d’assurance de prêt immobilier comprennent les garanties suivantes :

  • Le décès: la garantie décès protège la famille de l’emprunteur en cas décès. Dans cette situation, l’assureur prend en charge tout ou partie du capital restant dû.
  • La perte totale et irréversible d’autonomie: elle est constatée lorsque l’emprunteur est déclaré inapte à l’exercice d’une activité en raison d’une maladie ou d’un accident. L’emprunteur qui se trouve dans cette situation bénéficie d’une prise en charge de tout ou partie des mensualités restantes par l’assureur.
  • L’invalidité permanente totale (ITT) ou partielle (IPT): le contrat d’assurance prévoit une garantie invalidité qui protège l’emprunteur dès lors qu’il devient inapte à l’exercice de sa profession, de façon temporaire ou permanente. Selon les contrats, l’assureur s’acquitte en partie ou totalement des mensualités de l’emprunt.
  • La perte d’emploi: cette garantie est facultative et rarement exigée par les banques. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge des mensualités en cas de perte d’emploi. Attention cependant aux restrictions associées (durée limitée, délai de carence…).

Avant de s’engager, il est conseillé d’étudier attentivement les garanties comprises dans votre contrat d’assurance crédit immobilier pour auto-entrepreneur.

Assurance de groupe ou individuelle : quel type de contrat choisir ?

Les emprunteurs ont le choix entre deux types de contrat en matière d’assurance de prêt immobilier :

L’assurance de groupe

C’est une offre collective proposée par la banque, reposant sur une mutualisation des risques et une tarification unique. Les formalités d’adhésion sont simples puisqu’il s’agit d’une offre standard.

L’assurance individuelle

Proposée par un établissement extérieur à l’emprunt, l’assurance de prêt individuelle s’adapte à la situation personnelle du souscripteur. Elle présente l’avantage d’être associée à un tarif généralement plus compétitif que celui d’une assurance de groupe. Si vous optez pour ce type de contrat, vous devrez néanmoins veiller à ce qu’il comporte des garanties au moins équivalentes. Dans le cas contraire, la banque prêteuse pourra refuser l’octroi du crédit immobilier.

Quel est le prix d’une assurance emprunteur pour un auto-entrepreneur ?

Les tarifs en assurance emprunteur tiennent compte de plusieurs paramètres :

  • Le montant du prêt immobilier ;
  • La durée de l’emprunt ;
  • Le niveau de garanties choisi ;
  • L’âge de l’emprunteur ;
  • L’état de santé de l’emprunteur ;
  • La profession de l’emprunteur.

En plus de ces paramètres, il existe deux modes de calcul des cotisations :

Le calcul sur la base du capital initial

Dans ce cas, le taux de cotisation s’applique sur le montant du capital emprunté. Cela signifie que le montant de la cotisation reste le même pendant toute la durée du prêt. Les contrats de groupe utilisent en général ce mode de calcul.

Le calcul sur la base du capital restant dû

Le taux de cotisation appliqué est lié à l’amortissement du capital de l’emprunt. Dans ces conditions, le montant des cotisations diminue au fur et à mesure que le capital est remboursé.

Si vous exercez sous le statut d’auto-entrepreneur, vous avez tout intérêt à faire une simulation en ligne pour estimer le coût de votre future assurance. En effet, pour compenser les risques liés à l’exercice de votre activité, il est possible que les banques et assureurs appliquent des surprimes importantes ou des exclusions de garantie.

Comment trouver la meilleure assurance de crédit immobilier auto-entrepreneur ?

Si vous souhaitez profiter d’une garantie optimale, n’hésitez pas à suivre ces deux conseils :

1 - Mettre les assureurs en concurrence

La mise en concurrence des assureurs est indispensable. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Après avoir rempli un simple questionnaire, vous serez redirigé vers une liste d’offres répondant à vos critères. Au moment de souscrire, pensez à comparer plusieurs critères essentiels comme : les garanties offertes, les exclusions, les délais de carence et de franchise, le prix.

2 - Passer par un courtier en assurance

Faire appel à un courtier présente de nombreux avantages. Effectivement, ce professionnel connaît parfaitement le marché de l’assurance de prêt et saura vous orienter vers des offres adaptées à votre profil d’auto-entrepreneur. De plus, il peut négocier les tarifs auprès de ses partenaires banques et assureurs.

Si vous travaillez sous le statut d’auto-entrepreneur, il est possible qu’aucun assureur ne réponde favorablement à votre demande. Avant d’envisager une solution alternative (apport de garanties supplémentaires, convention AERAS…), mettez toutes les chances de votre côté en sollicitant les services d’un courtier ! Quel que soit votre profil, cet intermédiaire met tout en œuvre pour vous faire profiter des meilleures offres, vous conseille tout au long de la souscription et répond à vos questions.

 
 

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : GJF3Ce

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires