Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Créer une Micro-Entreprise > Créateur de bijoux en micro-entreprise : conseils et réglementation

Créateur de bijoux en micro-entreprise : conseils et réglementation

Créateur de bijoux en micro-entreprise : conseils et réglementation

Le métier de créateur de bijoux en micro-entreprise vous intéresse ? Cette activité de création peut tout à fait être exercée sous le statut particulier de l’auto-entreprise. Ce professionnel se doit d’être créatif et rigoureux pour développer son activité, mais aussi de respecter les règlementations liées à la micro-entreprise. Découvrez les spécificités de cette activité, les règlementations à suivre et nos conseils pour développer votre réseau.

En quoi consiste l'activité de créateur de bijoux en auto-entreprise ?

Le créateur de bijoux dessine, fabrique et répare les pièces de joaillerie qu’il propose à la vente. Il peut s’agir de produits en série ou créés sur mesure. Dans le cade de son activité, le créateur de bijoux doit dessiner les ébauches de ses créations, choisir les matières premières qui lui permettront de les réaliser, fabriquer ses pièces et les vendre à ses clients. Tout type de bijoux peuvent être réalisés, des pièces en matériaux précieux (or, argent, pierres, etc.) aux bijoux fantaisie en matériaux non précieux.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être créateur de bijoux ?

Le créateur de bijoux en micro-entreprise se doit d’être :

  • Créatif : pour se démarquer et se constituer une clientèle, le créateur de bijoux doit être capable de concevoir des pièces uniques et originales. Il doit donc être créatif et s’inscrire à la fois dans les tendances du moment et les goûts spécifiques de la clientèle qu’il cherche à séduire.
  • Rigoureux : la création de bijoux ne s’improvise pas et ne convient pas à tous les caractères. Il faut savoir faire preuve de patience, de rigueur et de minutie.
  • Bon communicant : le créateur de bijoux doit vendre ses créations, il lui faut donc savoir conseiller les clients, les accompagner dans la recherche de la pièce qui leur correspond, voire dans le choix d’un modèle unique.
  • Résistant et en bonne santé : le travail des matériaux est difficile et peut être très inconfortable pour le dos et les membres, mais aussi exposer à des températures élevées. Mieux vaut donc être en bonne santé pour supporter ces conditions de travail.

Quelle formation pour être créateur de bijoux en micro-entreprise ?

Ce métier n’étant pas réglementé, il n’est pas nécessaire de justifier d’une qualification, d’une formation ou d’une expérience pour l’exercer. La création de bijoux fantaisie n’exige par ailleurs aucune compétence spécifique, mais il est recommandé de suivre une formation pour la création de bijoux précieux.

Dans ce cas, plusieurs cursus peuvent être suivis :

  • le CAP Art du bijou et du joyau ;
  • le CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie ;
  • le brevet des métiers d’art du bijou ;
  • le diplôme des métiers d’art du bijou et du joyau ;
  • le certificat supérieur de joaillerie ;
  • le diplôme national des métiers d’art et du design.

Créateur de bijoux en micro-entreprise : quelle règlementation ?

Le créateur de bijoux en auto-entreprise relève de la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Il est imposé au titre des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et son chiffre d’affaires ne peut dépasser 176 200 euros par an, dont 72 500 euros au maximum en activité de services. En outre, son taux de cotisations sociales s’élève à 22 % pour l’activité de service et de création et à 12,8 % dans le cadre de l’activité de vente de ses bijoux.

Quelles formalités pour créer une micro-entreprise de créateur de bijoux ?

Pour exercer son activité et créer sa micro-entreprise en tant que créateur de bijoux, ce dernier doit respecter certaines formalités.

Les formalités de créations sont les suivantes :

  • Il doit s’inscrire au Répertoire des métiers (RM) puisqu’il exerce une activité artisanale, ce qui fait qu’il relève de la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA).
  • Il doit également s’inscrire au Registre du commerce et des sociétés puisqu’il vend ses productions, ce qui signifie qu’il relève également de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI).

Les formalités pour exercer son activité en micro-entreprise sont les suivantes.

  • Il doit déclarer son chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre selon la formule choisie et verser les cotisations sociales dues. Il lui faut en outre respecter le plafond de chiffre d’affaires autorisé.
  • Il doit tenir un livre des recettes et un registre des achats à jour.
  • Il doit disposer d’un compte bancaire dédié, qui peut être un simple compte personnel et non un compte professionnel, plus coûteux.
  • S’il dépasse le plafond de TVA accordé en auto-entreprise, il lui faudra la facturer et la déclarer.
  • Il doit fournir une déclaration sur l’honneur attestant qu’il ne fait l’objet d’aucune condamnation lui interdisant l’exercice de son activité.
  • Il doit déclarer les matériaux précieux (or, argent ou platine) qu’il détient dans le cadre de son activité auprès d’un bureau de garantie.
  • Il doit tenir un livre de police qui détaille les achats, les ventes et les livraisons de ces matériaux précieux s’il en utilise dans l’exercice de son activité.
  • Il doit disposer du nécessaire pour poinçonner les créations et attester de la qualité et de la provenance des matériaux qui les constituent.

Comment développer son activité de créateur de bijoux en micro-entreprise ?

La concurrence est rude en matière de création de bijoux. Pour vous faire connaitre et développer votre activité, voici quelques astuces à suivre :

  • Suivez des formations en matière de gestion d’entreprise et de création de bijoux pour répondre à votre profil polyvalent d’artisan, de commercial et de gérant d’entreprise.
  • Prenez le temps de vous approvisionner en produits de qualité, de chercher des fournisseurs reconnus et de mesurer les coûts.
  • Fixez des tarifs attractifs, mais qui sauront correspondre à la valeur de vos produits et de votre travail de création.
  • Constituez-vous un réseau pour faire connaitre vos créations.
  • Présentez vos produits pour mieux vous faire connaitre, par le biais d’un site internet, des réseaux sociaux, des commerçants et des événements locaux, etc.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : zhhwFt

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires