Vous êtes ici : Le guide du travailleur indépendant > Créer une Micro-Entreprise > La Chambre de Métiers et de l’Artisanat : quel est son rôle ? Qui est concerné ?

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat : quel est son rôle ? Qui est concerné ?

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat : quel est son rôle ? Qui est concerné ?

Vous l’entendez cette signature publicitaire « l’artisanat, première entreprise de France » ? Car l’artisanat est un moteur de l’économie française. Composé d’une multitude de petites entreprises de moins de 10 salariés, l’artisanat est pourtant un géant économique.

Qu’est-ce que l’artisanat au juste ?

L’artisanat est un secteur d’activité qui compte plusieurs millions de professionnels en France. L’artisanat consiste en une activité transformatrice, celle de transformer des matériaux naturels tels que le bois, le verre, le métal, le tissu, etc. en des produits utiles ou fonctionnels. Le verre sur mesure, le travail du bois ou du métal, le dessin sur tissu sont autant de formes d’artisanat courantes qui sont observables autour de nous. L’artisanat implique des connaissances et des compétences. C’est pourquoi l’artisan doit passer énormément de temps à les développer. L’artisanat prend du temps. Par conséquent, la production de masse avec une qualité artisanale n’est pas possible. C’est pourquoi la plupart des articles artisanaux sont relativement chers aujourd’hui. Mais c’est bel et bien parce que l’artisan possède une expertise qui lui permet d’assurer des prestations avec une haute valeur ajoutée, bien supérieure à celle du secteur industriel qui lui, standardise.

Qu’est-ce qu’une entreprise artisanale ?

L’entreprise artisanale se définit comme telle par la nature de son activité et par sa taille. L’entreprise artisanale exerce une activité de transformation, de réparation ou de prestation de service qui doit être répertoriée. Et elle le fait en général au sein d’une entreprise de moins de 10 salariés. L’artisanat rassemble beaucoup d’activités autour des pôles que sont l’alimentaire, le bâtiment, la fabrication/production et les services. Les entreprises de l’artisanat allient bien souvent un savoir-faire exceptionnel à une technologie de pointe. En avril 2021, selon la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, la France comptait 1 700 000 entreprises artisanales. Ce qui représentait 3,1 millions d’actifs et 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Globalement en Europe, l’artisanat est légalement défini dans la majorité des pays. En France, il l’est par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Nées en 1925, les Chambres des Métiers et de l’Artisanat (ou CMA) sont aujourd’hui une centaine implantée sur le territoire français.
Qu’est-ce que la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ?

Avec ses petites et moyennes entreprises, le secteur de l'artisanat constitue le cœur de l'économie française. En tant qu'employeur, formateur et moteur économique, l'artisanat contribue de manière décisive à assurer la prospérité et le développement de la société. Quel que soit le client final – privé, industrie, commerce… Le secteur de l'artisanat offre une gamme étendue et de haute qualité de biens et de services. La définition de l'artisanat, les conditions à remplir pour pouvoir exercer un métier de manière indépendante, les principes de base de la formation professionnelle dans l'artisanat, ainsi que la structure des organisations de l'artisanat sont essentiellement régis par le code de l'artisanat. Et ce code est géré par une instance : les Chambres des Métiers et de l’Artisanat. Ce sont des établissements publics de l’État qui par département représentent les intérêts généraux des artisans. À l’échelon du pays, les CMA départementales sont toutes représentées par la CMA France.

Quelles sont les principales missions de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ?

Ce sont des instances publiques qui assurent donc des missions de service public : elles travaillent à ce que la place de l’artisanat soit reconnue à part entière dans l’économie. Quelles sont les tâches de la CMA dans le détail ?

  • Tenir un registre des métiers artisanaux ou assimilables aux métiers artisanaux
  • Accompagner les professionnels dans leur métier et les soutenir en cas de problème, notamment dans des démarches administratives
  • Dicter des règlements sur la formation professionnelle artisanale
  • Organiser les examens pour les compagnons et les futurs artisans
  • Contribuer à ce que la formation aux métiers d’art conserve son haut niveau
  • Représenter les intérêts de l’artisanat en public, vis-à-vis de l’administration et des politiques, c’est-à-dire intervenir pour convaincre d’agir en soutien du monde artisanal ou pour résoudre des problèmes rencontrés par les professionnels du secteur
  • Offrir des services en matière de conseil et de formation
  • Former des apprentis, des employés aussi bien que des chefs d’entreprise
  • Réaliser des études économiques à propos du domaine de l’artisanat : mieux connaître les évolutions sociologiques et professionnelles du secteur

Comment fonctionne la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ?

Cette instance marche comme une structure publique traditionnelle et est composée d’un collège de professionnels élus pour 5 ans. Ceux-ci élisent leur président. Les organisations départementales et régionales sont sous la responsabilité de l’établissement national. Siègent à l’Assemblée Permanente des Chambres des Métiers et de l’Artisanat des artisans élus au niveau départemental et régional. Ils sont plis de 2500 à être élus par leurs pairs tous les ans. Sur le terrain, ce sont des professionnels expérimentés, habitués au tissu économique local et aux réalités du métier au quotidien. Ce sont ces nombreux professionnels qui font également la force du réseau des Chambres des Métiers et de l’Artisanat.

Qui dépend de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ?

La CMA s’adresse tout simplement aux artisans et à toute personne ayant un projet professionnel dans l’artisanat. Que vous soyez sans qualification, au sortir de vos études, au chômage, chef de d’entreprise, etc. la CAM est susceptible de vous accompagner. S’agissant des micro-entreprises, ce sont tout simplement les auto-entrepreneurs qui ont une activité artisanale qui dépendent de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Il s’agit en tous cas de ceux qui sont inscrits au Répertoire de Métiers et qui proposent des activités de création et de fabrication.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Xy2fvX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires